French (Fr)facebooktwitter
Haiti
Choléra

Gestion de l´épidémie du choléra: Rapport-Bilan: Octobre – décembre 2010.

Résumé: Ce document est le rapport d'un bilan ou évaluation interne de la réponse de l'état haïtien à l'épidémie de choléra qui s'est déclenchée en Haïti en octobre 2010. Le bilan s'est réalisé deux mois après, c'est à dire en décembre. Il présente les actions de réponse réalisées au niveau national et départemental dans les domaines de coordination, services de santé, eau et assainissement, communication et information du public, éducation, logistique et suivi-évaluation. De plus, il présente l'appui reçu de la communauté internationale. Finalement, sont analysées les perspectives pour la suite, les contraintes, besoins et défis et sont formulées des recommandations.

Haiti: Centres de traitement du choléra (CTCs) et Unités de traitement du choléra (UTCs): en date du 1er septembre 2011

Résumé: Ce document fait un bilan de la situation de l'épidémie de choléra en Haïti et la réponse apportée par le gouvernement et la communauté internationale. Il permet une comparaison par département entre le nombre de personnes touchées par l’épidémie, le nombre de structures de soins, CTC et UTC existantes, ainsi que le nombre et type de partenaires de santé.

Haiti: Choléra - Financement et besoins: publié le 27 juin 2011

Résumé: Ce document présente les besoins par secteur (eau et assainissement, santé, coordination et services de soutien, agriculture et éducation) pour la réponse à l'épidémie de choléra qui a commencé en octobre 2010 en Haïti et les financements nécessaires de la communauté internationale.

How many cholera deaths can be averted in Haiti?.

Résumé: Dans cet article, l'auteur commente la problématique de l'épidémie de choléra qui a débuté en Haïti en octobre 2010 et penche pour l'hypothèse que le choléra y deviendra endémique. Il plaide pour un effort coordonné incluant l'amélioration de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement, l'amélioration de la prise en charge des cas par l'usage d'antibiotiques appropries et l'introduction du vaccin oral.